ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Distances et Savoirs

1765-0887
parution suspendue
 

 ARTICLE VOL 5/1 - 2007  - pp.13-28  - doi:10.3166/ds.5.13-28
TITRE
Le présentiel allégé à l'université pour les grands groupes. Un dispositif au service de l'autonomisation des apprenants

RÉSUMÉ

Cette communication propose de rendre compte d'une expérience d'hybridation d'un cours de première année de master de sciences du langage à l'université Stendhal de Grenoble 3 intitulé « technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement/apprentissage du français langue étrangère ». Le choix d'un dispositif hybride s'est imposé suite à la décision de rendre ce cours obligatoire. De plus en plus de formations en langues intègrent en effet l'utilisation des TICE, et il devenait important de sensibiliser l'ensemble des étudiants à cette question. Il restait à résoudre le problème de l'effectif, qui a triplé après que le cours est devenu obligatoire, et à conserver la qualité de l'encadrement qui était offerte jusqu'alors (alternance de cours théoriques et de TD). Répondre à ce questionnement à amené à prendre en considération une dimension de l'enseignement/apprentissage sous-estimée jusqu'ici : l'autonomisation des apprenants. Après avoir détaillé le dispositif et expliqué les choix faits, cet article dresse le bilan d'une année de fonctionnement et expose en conclusion certains des principes et des contraintes inhérents à ce type de formation.

ABSTRACT

This article is an account of experimenting a blended learning course applied to a course of master of linguistics (first year) entitled "technologies for teaching/learning of French as a foreign language" at Stendhal university (Grenoble 3). Choosing blended learning is a consequence of this course becoming compulsory. More and more language courses integrate educational technology, and it is important that all students should be aware of this. There remained the problem of facing the number of students that trebled, resulting from the course being compulsory, while ensuring equal quality. Solving this lead to take into consideration a dimension of teaching/learning underestimated up to then : making learners autonomous and self-directed. After describing the system and explaining the reasons for the choices, the present paper draws up an assessment of this one year experiment and concludes with some of the principles and constraints inherent to this type of teaching.

AUTEUR(S)
Thierry SOUBRIÉ

MOTS-CLÉS
formation hybride, autonomisation, TICE, dispositif, pédagogies actives, apprentissages collaboratifs.

KEYWORDS
blended learning, self-directed learning, e-learning, device, learning by doing, collaborative learning.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (320 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier