ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Distances et Savoirs

1765-0887
parution suspendue
 

 ARTICLE VOL 4/1 - 2006  - pp.123-130
TITRE
L'ÉCONOMIE DE LA FORMATION À DISTANCE : l'apport de Greville Rumble

RÉSUMÉ
Les travaux sur l’économie et les coûts de l’enseignement à distance s’appuyant sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont encore peu nombreux. En France, en dehors de quelques mémoires d’étudiants et d’introuvables études confidentielles commanditées par des opérateurs d’e-learning, il s’agit d’un domaine quasi inexploré. D’où l’intérêt de cet ouvrage collectif publié par l’université Carl von Ossietzky d’Oldenburg, ouvrage coordonné par Greville Rumble. Greville Rumble est un économiste britannique qui a occupé différents emplois au sein de l’Open University à Milton Keynes, sans doute la plus prestigieuse des institutions offrant des formations diplômantes à distance de niveau universitaire dans le monde. Il y a exercé des fonctions au sein du département de planification, puis comme directeur d’un centre régional, comme professeur et comme rédacteur en chef de la revue Open Learning. Il fait partie de ce très petit nombre d’économistes (moins d’une dizaine) qui dans le monde ont effectué et publié régulièrement des études et des recherches sur l’économie de l’enseignement à distance. Pourquoi cet ouvrage est-il publié par l’université d’Oldenburg en Allemagne ? Parce que celle-ci a créé un centre d’éducation à distance dont les enseignants ont voulu qu’il soit aussi un centre de recherche sur ce type d’enseignement, et dont certains ont travaillé sur ce sujet avec des collègues britanniques. Ce centre publie régulièrement des ouvrages de recherche sur l’enseignement à distance, dont la majorité est en anglais. Bien qu’il s’agisse formellement d’un ouvrage collectif, l’essentiel des chapitres qui le composent est de la main de Rumble. Seule trois courts chapitres ont été écrits par d’autres auteurs, tous trois constituant des réactions à un article de Rumble ayant suscité un débat assez vif sur la question de la vulnérabilité et de la survie des universités à distance du type de l’Open University britannique. Cet article a été initialement publié en 1992 dans la revue Open Learning. Il pose le problème de la viabilité à long terme des institutions universitaires créées ex nihilo pour offrir des services d’enseignement à distance, sans accueillir d’étudiants dans leurs bâtiments. Rumble a recensé 27 institutions de ce type dans le monde, créées entre 1950 et 1989.


AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (45 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier