ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Distances et Savoirs

1765-0887
parution suspendue
 

 ARTICLE VOL 9/2 - 2011  - pp.191-206  - doi:10.3166/ds.9.191-206
TITRE
Entre public et privé, l’éducation à distance au Brésil. Défis et perspectives

TITLE
Between public and private: distance education in Brazil. Challenges and perspectives

RÉSUMÉ

La version moderne de l’enseignement à distance (EAD) a débuté au milieu du XIXe siècle, dans les pays industrialisés. Toutefois, c’est avec le développement des nouvelles technologies d’information et de communication que l’EAD a pris de l’importance, surtout depuis la fin du XXe siècle. Au Brésil, l’enseignement à distance a fait son apparition avec l’Instituto Rádio Monitor, en 1939, et l’Instituto Universal Brasileiro, en 1941. Cependant, c’est avec la création de plusieurs structures privées, depuis 2000, que l’EAD est devenu un véritable commerce : il concerne, en 2009, un million d’étudiants et génère un chiffre d’affaire de R$ 1,5 milliard par an (reais, monnaie brésilienne). L’objectif de cet article est de présenter un aperçu des informations-clés sur l’EAD au Brésil et l’évolution de ce secteur durant ces dernières années. Sont abordés ensuite les performances des grandes entreprises-institutions impliquées dans l’EAD et le type de technologie utilisée, puis la manière dont l’EAD peut influer sur le marché du travail et sur le capital humain. Enfin, l’attention est attirée sur la législation récente et son influence sur la qualité de l’apprentissage.



ABSTRACT

The modern trend of distance education (ODL) started in the middle of the 19th century in industrialised countries. But it is the development of ICT that enhanced ODL, and particularly since the end of the 20th century. In Brazil, ODL appeared with the Instituto Rádio Monitor in 1939, and the Instituto Universal Brasileiro in 1941. However it is the creation of several private structures, since 2000, that really put ODL on the market: in 2009, one million students are concerned, with a turnover of R$ 1,5 billion per year (reais, Brazilian currency). The purpose of this article is to offer an overview of the key information on ODL in Brazil and of the evolution of that business during the last few years. Then we present the achievements of the major firms-institutions involved in that field, with what type of technology, the manner in which ODL can influence employment and human capital, and finally draw attention to the recent legislation and its influence on the quality of learning.



AUTEUR(S)
Armando J. DALLA COSTA, Elson Rodrigo DE SOUZA-SANTOS

MOTS-CLÉS
enseignement à distance, nouvelles technologies d’information et de communication, universités, affaires en éducation.

KEYWORDS
distance education, information and communication technology, university, educational business.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (307 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier