ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Distances et Savoirs

1765-0887
parution suspendue
 

 ARTICLE VOL 8/4 - 2010  - pp.643-654
TITRE
De la diversification des usages sociaux des TIC considérée comme effet et cause d'inégalités sociales

TITLE
The diversification of social uses of ICT considered as cause and effetc of social inequalities

RÉSUMÉ

Voici un ouvrage qui ne traite pas de formation à distance et qui ne consacre que trois des ses chapitres à des questions qui touchent à l’éducation et aux pratiques scolaires. Et pourtant, il serait dommage de ne pas le signaler à nos lecteurs et de ne pas en parler. L’analyse des inégalités numériques et de leur articulation aux inégalités sociales nous intéresse en effet au plus haut point dans la mesure où la formation à distance repose de plus en plus sur l’utilisation de dispositifs numériques. Le lecteur trouvera certainement dans cet ouvrage de quoi nourrir sa réflexion et ses analyses. Les auteurs de cet ouvrage collectif se proposent de comprendre et d’analyser le lien « encore mal connu » (p. 13) entre les inégalités sociales et les inégalités numériques. L’originalité réside dans leur approche : il s’agit de répondre à cette question à partir de plusieurs enquêtes de terrain et de données empiriques. Les auteurs cherchent à se démarquer des deux postures idéologiques classiques soit de « déploration » (ibidem) (l’utilisation des TIC renforce les inégalités sociales et la fracture, le fossé numérique) soit d’optimisme technocentré (les TIC ont bien évidemment des effets socialement émancipateurs). Du point de vue méthodologique, les auteurs proposent des approches complémentaires renvoyant « dos à dos surplomb objectiviste et phénoménologie constructiviste, pour mieux souligner la dialectique entre les conduites microsociales et les orientations macrosociales, les expériences personnelles et les structures collectives (la classe, le groupe affinitaire, les institutions, etc.). » (p. 14). A côté des analyses des données quantitatives, des observations de terrain et des entretiens, le parcours biographique constitue un élément central dans ce travail de compréhension des inégalités, dans la mesure où les usages et l’appropriation des TIC sont « largement structurés par les évolutions biographiques, notamment par le parcours scolaire et professionnel. » (Ibidem). Dans l’introduction, les éditeurs s’appliquent à définir les inégalités sociales en termes d’une « différence notoire dans la distribution des ressources, dont certains individus ou groupes sociaux subissent directement les conséquences négatives



AUTEUR(S)
Daniel PERAYA

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (213 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier