ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Distances et Savoirs

1765-0887
parution suspendue
 

 ARTICLE VOL 8/3 - 2010  - pp.489-503
TITRE
ENTRETIEN. Co-construction, contextualisation et appropriation, trois thèmes clés pour caractériser l’approche mise en œuvre par l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM)

RÉSUMÉ

L’initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) est une commande politique exprimée en octobre 2006 par les Chefs d’État et de gouvernement francophones lors du Sommet de Bucarest, consacré aux TIC et à l’éducation. Ils demandent alors à l’Agence universitaire de la Francophonie et à l’Organisation internationale de la Francophonie de travailler à « une initiative commune destinée à accroître l’offre des programmes et contenus de formation axés sur les technologies éducatives ». Cela deviendra IFADEM, qui s’inscrit à la fois dans le cadre international de l’un des huit objectifs de la Déclaration du Millénaire à atteindre avant 2015, « l’Éducation pour tous » (EPT) et dans celui du cadre décennal de la Francophonie. L’état des lieux sur lequel s’est bâti IFADEM est celui d’une scolarisation qui progresse quantitativement, parfois de façon spectaculaire, mais au sein de systèmes éducatifs continuant de rencontrer d’énormes difficultés. Ainsi, la moitié des enfants n’atteint pas la fin du cycle primaire en Afrique. L’UNESCO dans ses rapports sur l’EPT souligne la mauvaise qualité de l’éducation.



AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (264 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier