ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Distances et Savoirs

1765-0887
parution suspendue
 

 ARTICLE VOL 8/2 - 2010  - pp.301-303
TITRE
Captivant retour sur une expérimentation de longue haleine...

TITLE
A fascinating account of a lengthy experiment...

RÉSUMÉ

Autant le dire d’emblée, ce livre est passionnant à plusieurs titres. D’une part, car il est issu d’une thèse remarquée soutenue en décembre 2007 par un jeune chercheur prometteur. Par rapport au parcours initiatique de la thèse, il bénéficie de surcroît du murissement d’un temps second de la réflexion et d’une écriture soignée et facilement accessible, vulgarisatrice et sans jargon inutile. En second lieu, parce que la position de son auteur est originale. Avant d’adopter la posture distanciée du chercheur, il a exercé des responsabilités professionnelles importantes dans le champ. Si les discours traditionnels des sciences de l’information et de la communication mettent volontiers en avant ces apports potentiels de professionnels censés enrichir cette inter-discipline, force est de constater que de tels exemples de fertilisation croisée sont aussi rares que les bifurcations de carrière concernées, preuve qu’il y a parfois loin du discours aux incitations concrètes pouvant favoriser ces changements. L’ouvrage est donc assez unique en ce qu’il est riche d’une expérience vécue de l’intérieur, du cœur de l’institution, et qu’il met ainsi au jour des éléments qui n’ont que rarement fait l’objet d’une formulation écrite. En matière de décisions de l’État à des niveaux intermédiaires, il existe en effet une manière de paradoxe que tous ceux qui ont eu l’occasion d’y œuvrer connaissent mais qui pourra paraître surprenant aux profanes. Curieusement, en effet, à l’encontre de sa tradition de référence au texte, l’administration française a développé une sorte de culture des délibérations orales fondées sur des notes internes dont les sources écrites accessibles, en nombre limité et intervenant à certains moments précis du processus de décision (généralement pour acter des résolutions davantage que pour traiter des diverses positions), ne rendent que très imparfaitement compte. La position privilégiée de l’auteur lui permet de contourner cette difficulté et de s’appuyer sur ces sources internes non publiées pour enrichir et conforter ses analyses. En troisième lieu, bien sûr, passionnant par l’intérêt même des problématiques développées à propos d’une expérimentation de longue haleine, l’Université en ligne (UEL) qui, selon les termes de l’auteur, « fait cas ».



AUTEUR(S)
Alain CHAPTAL

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (121 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier