ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Distances et Savoirs

1765-0887
parution suspendue
 

 ARTICLE VOL 7/4 - 2009  - pp.551-552
TITRE
Commentaire

TITLE
Comment

RÉSUMÉ
Linda Black propose une synthèse très claire et très dense sur le thème « Fondations historiques et conceptuelles de l’éducation à distance ». Il y a une certaine différence de ton entre son commentaire des trois premiers chapitres et celui des cinq autres, repérable par le fait que des citations longues des théoriciens présentés étayent le propos dans la deuxième partie (Théorisation de l’éducation à distance), alors que ce sont plutôt des données factuelles et des chiffres qui le soutiennent dans la première (Perspectives historiques et tendances en recherche). Mais, au final, en une douzaine de pages, l’auteure fournit un aperçu consistant, précis, et complet semble-t-il, des savoirs produits par le monde académique anglophone sur le sujet, le tout assorti de références nombreuses permettant de suivre l’évolution des thèses dans les travaux successifs et d’une bibliographie très fournie. Cette performance a une contrepartie – à imputer sans doute aux contraintes éditoriales de longueur : l’auteure ne se met pas à distance des thèses présentées pour en dégager les enjeux présents. Mais le lui reprocher serait mal venu et le défi est plutôt pour nous d’amorcer cette mise à distance en posant deux questions qui, en réalité, sont très liées. 1) Que nous apprennent les théories de la relation à leur contexte historique de naissance ? Moore explicite à quel point il a été important pour lui de démarquer l’éducation à distance du modèle classique dominant. Alors qu’elle n’était censée en différer que par les aspects techniques, il en a fait ressortir la singularité en tant que modèle pédagogique inédit. Peters part de la même idée mais il insiste surtout sur le fort degré d’intrication entre la forme « éducation à distance » et l’âge industriel qui la rend possible, faisant de celle-ci un produit de l’industrialisation de la société. 2) Que nous disent-elles du maintien d’une autonomisation du champ de l’éducation à distance aujourd’hui ?

AUTEUR(S)
Elisabeth FICHEZ

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (75 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier