ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Distances et Savoirs

1765-0887
parution suspendue
 

 ARTICLE VOL 7/4 - 2009  - pp.529-531
TITRE
PRÉFACE

RÉSUMÉ
Ce volume de Distances et Savoirs s’achève sur un numéro très dense, en anglais et en français, qui, tout en marquant la fin des événements ayant jalonné notre septième anniversaire, ouvre de nouveaux horizons, promet de fructueuses collaborations et annonce d’utiles échanges entre communautés de chercheurs de langues et de cultures différentes. En font foi l’organisation et le contenu de ce numéro, exceptionnel à plus d’un titre. Il est le fruit d’une étroite collaboration avec notre collègue, Michael G. Moore, Professeur à la Graduate School de Pennsylvania State University, qui est l’auteur du célèbre Handbook of Distance Education, édité une première fois en 2003 et réédité en 20071. Cet ouvrage a, dès son apparition, été considéré à juste titre comme l’un des plus importants recueils de textes sur l’enseignement à distance. Avec un peu de retard, nous en saluons aujourd’hui la réédition en proposant à nos lecteurs un ensemble de contributions originales, selon le principe que nous allons décrire. Plusieurs auteurs ayant rédigé des textes du Handbook, Linda Black, Rick West, Janette R. Hill, Melody Thompson, Walter Schumm, Ouanessa Boubsil et Kayleigh Carabajal, ont, pour Distances et Savoirs, élaboré les synthèses correspondant aux sections de cet ouvrage (regroupant 49 textes). Ces sections sont les suivantes : Historical and Conceptual Foundations, Learners, Learning and Learner Support, Design and Teaching, Policies, Administration, and Management, Audiences and Providers, Global Perspectives. Ces six synthèses en disent d’autant plus long sur les orientations de leurs auteurs et les représentations que les chercheurs Outre-Atlantique se font de l’éducation à distance qu’elles sont suivies de courts commentaires rédigés par des auteurs francophones auxquels nous avons demandé de signaler les différences les plus significatives entre leurs approches et les approches tirées du Handbook. Ces différences sont méthodologiques, culturelles et épistémologiques, bien sûr, mais l’on ne sera pas non plus surpris de constater qu’elles portent aussi la marque du décalage entre le pragmatisme avec lequel les Anglo-saxons abordent les problèmes et l’attention aux aspects théoriques qui caractérisent beaucoup de travaux francophones. En fonction des six sections du Handbook nous avons par ailleurs regroupé un certain nombre d’articles publiés dans les numéros antérieurs de Distances et Savoirs2, et nous avons demandé à onze auteurs d’en présenter les synthèses.

AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (115 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier