ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Distances et Savoirs

1765-0887
parution suspendue
 

 ARTICLE VOL 6/3 - 2008  - pp.471-473
TITRE
TÉMOIGNAGE. Echos d’EDEN. Des acquis et un avenir à organiser

RÉSUMÉ
À l’occasion du Cinquième Atelier de recherche du réseau européen EDEN1 , Geneviève Jacquinot-Delaunay, membre du comité éditorial de Distances et savoirs, a participé à la table ronde au cours de laquelle, avec deux autres observateurs2 elle a fait part des réflexions que lui ont inspiré les travaux présentés. Ces conclusions concernent étroitement le champ de Distances et savoirs et soulignent des pistes d’exploration que nous avons tenu à faire partager à nos lecteurs. Le double intérêt de ce Cinquième Research Worshop d’EDEN aura été d’avoir voulu nous orienter sur les problèmes de la recherche – pour éviter les classiques récits de pratiques et de mise en place de dispositifs – et ce, à travers un thème fort et ouvert à la fois : fort car le droit à l’éducation a encore et toujours partout à être défendu et ouvert car, cette problématique de l’accès à l’éducation permettait d’aborder les problèmes aussi bien juridiques, économiques, technologiques, sociologiques, que pédagogiques. Dans certains pays et partout pour certaines catégories de publics, il y a urgence à faciliter l’accès à l’éducation : qu’il s’agisse de l’alphabétisation numérique des « 100.000 femmes en 2012 » du projet camerounais soutenu par l’Agence universitaire de la francophonie ou du programme rural chinois « Un étudiant par village » pour ne donner que ces exemples ! Quelles sont les évolutions notables dans la contribution des diverses modalités de formation à distance à l’accès à l’éducation ? La formation à distance n’est plus un recours, « faute de mieux », mais un véritable mode d’éducation à part entière, peu à peu reconnu par les diverses instances de régulation nationales et internationales. Plus même, elle est parvenue à un changement d’échelle qu’il s’agisse du nombre de plus en plus important des dispositifs à distance ou de leur extension parfois à l’échelle de plusieurs continents. S’il a encore été question du nombre d’ordinateurs, des chiffres d’accès à Internet ou de tout autre merveille technologique, il semble que désormais l’on situe bien la technique là ou elle doit être : une condition nécessaire mais pas suffisante.

AUTEUR(S)
Geneviève JACQUINOT-DELAUNAY

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (142 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier