ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Distances et Savoirs

1765-0887
parution suspendue
 

 ARTICLE VOL 6/2 - 2008  - pp.319-322
TITRE
LECTURE CRITIQUE. L'intégration du numérique dans les formations du supérieur : une référence incontournable

RÉSUMÉ
Les publications portant sur les utilisations du numérique ou des TIC dans l’enseignement supérieur foisonnent. Parmi celles-ci, le numéro spécial d’Etudes de communication consacré à ce thème constitue une référence majeure dans la littérature scientifique de ce domaine. Son apport principal provient du fait que les articles s’inspirent du même courant théorique – la socio-économie des industries culturelles, courant développé notamment en sciences de l’information et de la communication – qui éclaire d’une manière différente et très intéressante les modalités d’appropriation et de mise en oeuvre des dispositifs numériques de formation. Ces articles développent des réflexions théoriques à partir des monographies des campus numériques élaborées selon une grille commune dans le cadre de l’Equipe de Recherche en Technologie de l’éducation (ERTé) intitulée « Modèles économiques et enjeux organisationnels des campus numériques ». La problématique de cette ERTé était d’examiner les conditions de pérennisation de ces dispositifs, notamment leurs conditions socio-économiques et organisationnelles. Bien que les articles du numéro spécial d’Etudes de communication dépassent le cadre de cette problématique commune et de chaque monographie, ils ne constituent pas des contributions divergentes ou disparates. Partageant le même vocabulaire et un nombre important de références bibliographiques, ils peuvent être lus comme les différentes pièces d’un même puzzle, contribuant à la compréhension plus globale de l’objet étudié – les dispositifs numériques de formation –, ce qui constitue un autre apport majeur de ce numéro. Cela doit être souligné car, dans ce domaine, la recherche souffre d’un handicap majeur, dû en grande partie à la jeunesse du domaine : des problématiques trop différentes construites indépendamment et individuellement par chaque chercheur nuisent à son développement cumulatif et à la comparabilité des résultats.

AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (146 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier