ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Distances et Savoirs

1765-0887
parution suspendue
 

 ARTICLE VOL 6/2 - 2008  - pp.297-309
TITRE
TÉMOIGNAGE. La contribution des TIC au développement. L’expérience du Commonwealth of Learning

RÉSUMÉ
tenu à Rabat le 7 décembre 2007, Sir John Daniel et Joshua Mallet décrivent l’expérience du Commonwealth of Learning2, et expriment en tout premier lieu l’intérêt qu’ils ressentent à partager cette expérience avec la francophonie. Le Commonwealth of Learning est content de pouvoir partager avec la francophonie son expérience de l’application des technologies de l’information et de la communication (TIC) au développement. La collaboration entre le Commonwealth et la francophonie dans ce domaine est importante pour trois raisons. Tout d’abord, parce que nos deux organisations travaillent parfois dans les mêmes régions, comme l’Afrique de l’Ouest, ou dans les mêmes pays comme le Cameroun, le Ghana, l’Ile Maurice et le Vanuatu. Ensuite, lorsque le Sommet de la Francophonie et la réunion bisannuelle des chefs de gouvernement du Commonwealth ont eu lieu au Canada en 1987, les gouvernements membres ont approuvé, dans les deux cas, des initiatives nouvelles dans le domaine de la technologie éducative. Pour la francophonie, qui se réunissait à Québec, c’était la création du Centre international francophone pour la formation à distance, le CIFFAD. Du côté du Commonwealth, à son sommet à Vancouver, on a mis sur pied le Commonwealth of Learning (COL). Enfin, étant donné le potentiel considérable des TIC pour faire avancer le développement, il est intéressant de comparer nos approches et de partager les leçons que nous avons apprises depuis vingt ans.

AUTEUR(S)
j. DANIEL, Jacques MALLET

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (282 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier